LE PORTRAIT DU JEUDI | Florian LE LOROUX ING 2001 Transition Director - Keolis Downer - Australie

LE PORTRAIT DU JEUDI 

« Les métiers à l'international »

 

Découvrez aujourd'hui le témoignage de Florian LE LOROUX diplômé Ingénieur en 2001, Spécialiste en développement durable et coopération internationale au EU-Japan Centre for Industrial Cooperation. 

A&T : Bonjour Florian, quel est ton parcours professionnel ?

Florian : J’ai été diplômé du double cursus ENTPE et Master TURP (Transports Urbains et Régionaux de Personnes) en 2001. J’ai commencé ma carrière à l’international comme Chargé d’Etudes chez MVA Consultancy (Groupe SYTRA) en Angleterre dans la foulée de mon stage de travail de fin d'études. Ce qui devait être au départ un stage de 6 mois s’est finalement prolongé en une aventure de 7 ans au Royaume-Uni ! Cela m’a également permis de travailler à Dubaï et Bahreïn sur des périodes de plusieurs semaines voire plusieurs mois comme résident sur place.

En 2007 j’ai changé à la fois d’entreprise et de pays en rejoignant Keolis en France comme Directeur du Développement Commercial pour le Grand Est, puis j’ai occupé les fonctions de Directeur Opérationnel pour des réseaux de transports urbains. L’appel de l’international est vite revenu et je suis reparti en Angleterre en 2012 d’abord comme Directeur Marketing du réseau de tramway de Nottingham, puis de nouveau dans le développement commercial, à Londres, avant de terminer comme Directeur d’Appel d’Offres du tramway de Manchester et de déménager en 2017 à Manchester en tant que Directeur de la Mobilisation et de la Transition après le gain du contrat.

Fin 2017, j’ai ensuite eu l’opportunité de prendre le poste de Directeur du Développement pour la région Australie & Nouvelle Zélande, toujours pour Keolis, basé à Sydney. Enfin, après avoir remporté l’appel d’offres pour l’exploitation et la maintenance du réseau de trains d’Adelaïde en 2020, j’ai pris en charge la mobilisation et transition de ce nouveau contrat qui a la particularité d’être une privatisation.

A&T : Comment en es-tu venu à travailler à l’international et comment as-tu réussi à passer du rêve à la réalité ?

Florian : J’ai passé la plus grande partie de ma carrière ces 20 dernières années à l’international entre le Royaume-Uni, le Moyen-Orient et l’Australie, avec seulement 4 ans en France au milieu. On peut donc dire que cela a été une volonté délibérée de ma part avec pour objectifs de rencontrer des hommes et des femmes de cultures différentes, dans des environnements différents tout en continuant à progresser sur le plan professionnel et en pouvant voyager. L’important est de s’y préparer pour savoir créer les opportunités et les saisir lorsqu’elles se présentent. C’est une des raisons pour lesquelles j’ai fait mon stage à l’étranger dans l’optique de pouvoir rester quelques années en Angleterre. C’est aussi une des raisons qui m’a fait rejoindre Keolis lorsque j’ai voulu changer du travail de bureau d’études vers un opérateur de transport, car le groupe offrait des perspectives à l'international.

Retrouvez l'ensemble du témoignage dans le fichier joint en annexe.

 

Retrouvez également chaque semaine un nouveau "portrait du jeudi" sur les réseaux sociaux

Autres communications